Le shiatsu

Qu'est-ce que le shiatsu ?

ATTENTION : le shiatsu ne remplace en aucun cas un suivi vétérinaire et ostéopathique, mais intervient en complément.

Le shiatsu est une pratique de bien-être contemporaine japonaise qui est le fruit de nombreux échanges entre plusieurs techniques au fil des siècles. 
Intervenant initialement sur les humains, c’est vers 1920 que le mot « Shiatsu », qui signifie en japonais pression (Atsu) des doigts (Shi), est officiellement utilisé. 
Le shiatsu équin sera crée dans les années 80 au Royaume-Uni, puis étendu à d’autres espèces comme les chiens et les chats. 
Le shiatsu est une pratique douce et non invasive qui tient compte des principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise. 
On parcourt les différents méridiens du corps, qui sont les voies de circulation de l’énergie (Qi en chinois ou Ki en japonais), en utilisant plusieurs techniques de pression. 
Le but étant de rétablir la libre circulation de l’énergie, de l’harmoniser, afin de renforcer le système immunitaire et d’aider le corps en favorisant le processus d’auto-guérison.

Cette méthode est dite holistique :  elle ne dissocie pas le physique du mental, et prend en compte tous les aspects de la vie de l’animal (historique de santé, mode de vie, activité, traitements, état émotionnel …), permettant un rééquilibrage en profondeur du corps et de l’esprit.

Pour quels animaux ?

– Chevaux de sport ou de course, d’élevage, de loisirs, de compagnie, jeunes chevaux, retraités, en convalescence, … 
– Chiens de famille, sportifs, en convalescence, âgés … 
Le shiatsu est ouvert à tout type d’animal sans aucune restriction. Je prends toujours soin d’adapter ma séance à l’animal selon son âge et sa condition actuelle (gestation, fatigué, blessé ou malade …)

Dans quels cas utiliser le shiatsu ?

Idéalement et selon ses principes, on utilise le shiatsu de manière préventive afin de garder le corps dans un état d’équilibre énergétique, physique et émotionnel. 
On stimule le système immunitaire afin d’entretenir la bonne santé de votre animal. 
On peut travailler sur des animaux atteints de différentes pathologies et dans plusieurs situations (en accompagnement des soins vétérinaires et ostéopathiques) :
  • Problèmes émotionnels : stress, anxiété, tristesse, peur, choc émotionnel, agressivité, colère, tics, grossesse nerveuse …
  •  Problèmes respiratoires : emphysème, toux, jetages, cornage, saignements …
  • Problèmes digestifs et métaboliques : ulcères gastriques, diarrhée, bouchon œsophagien, SME (syndrome métabolique équin), troubles hépatiques, coliques, cushing …
  • Problèmes locomoteurs : boiteries, naviculaire, fourbure, abcès, arthrose, arthrite, tendinite, accrochement de la rotule, molettes, douleurs articulaires, douleurs musculaires, dysplasie, engorgement, fractures, suros, dorsalgie, lombalgie …
  • Problèmes de peau : dermite, verrues, sarcoïdes, mélanomes, gale de boue, photosensibilité, cicatrisation, dermatophilose, démangeaisons …
  • Problèmes du système nerveux : syndrome de Wobbler et ataxie, motoneurone, harper, headshaking, crises convulsives, narcolepsie, sciatique, maladie de l’herbe …
  • Problèmes de l’appareil uro-génital : insuffisance rénale, infections urinaires, douleurs ovariennes, problèmes hormonaux, fertilité, préparation et récupération suite à la saillie/mise bas …
  • Préparation et récupération sportive : préparation et entretien du geste sportif, amélioration de la souplesse des tissus, confort musculaire, élimination des toxines, réduction du stress …