Audrey

Une vie entourée d'animaux

J’ai toujours vécu parmi les animaux. Chiens, chats, chevaux, poules, canards, lapins, cochons d’inde, oies et cie … En plus d’une enfance au milieu de toute cette petite troupe, mes parents m’ont offert ce précieux cadeau qu’est l’éducation au bien-être animal et à leur respect.
La plupart de cette jeunesse, je l’ai passée à jouer avec mes poules apprivoisées nommées Sissi et Charlotte (qui faisaient de la balançoire et que je promenais en landau), avec mon poney Danseur, et tous les autres. Un peu comme une Blanche-Neige (le côté princesse en moins, ou alors une princesse en bottes en caoutchouc haha) entourée de ses animaux non pas de la forêt, mais de la ferme, vous voyez ? ).
Je me sentais à l’aise parmi eux, bien plus que dans le monde humain à vrai dire.  Parfois, on met du temps à réaliser que l’évidence même se situe sous nos yeux … Et un jour, je me suis réveillée.

Un espoir pour Rosie, qui révéla en moi une passion ...

Je m’appelle Audrey et j’ai 27 ans.
Parce que mon histoire c’est d’abord la sienne ; peut-être avez vous entendu parler de ma jument Rosie, aveugle, et de son combat pour la vie face à une terrible blessure au postérieur. Condamnée au vu de la grièveté de son atteinte, j’ai pourtant réussi à lui sauver la vie après plus de deux ans et demi de soins ; de “folles aventures” que j’ai relatées sur nos réseaux sociaux “ Un espoir pour Rosie ”.
Ma jument fut un véritable cas d’école et j’ai du me battre, apprendre, pour trouver les solutions qui menèrent à sa guérison. Des soins de la plaie, à l’usage de médecines douces et complémentaires telles que le shiatsu, la phytothérapie (dont l’aromathérapie, les Fleurs de Bach, la gemmothérapie), la lithothérapie …
D’autres chevaux, animaux blessés, traversèrent ma route. Plusieurs semaines en immersion dans une clinique équine internationalement reconnue (Equitom, Belgique) me confortèrent dans ma position et le tout me conduisit à une évidence : ma voie était là.
Au fond de moi se cachait une vocation à soigner les animaux, liée au profond amour que je leur porte.
Après deux ans et demi de soins, la guérison de Rosie, je décide en 2018 d’intégrer une formation afin de devenir praticienne en shiatsu animalier.
Mon but étant de me former en parallèle à d’autres disciplines, celles qui ont démontré tant d’efficacité sur ma jument, afin de proposer à terme un service encore plus complet.

 » A ma Rosie, Ange, Marquise, Simba, Everdance, Sissy, Crackouille, Ramsès, Danseur, Hope, … et à tous les autres, qui ont fait que j’écris aujourd’hui ces lignes. »

Cursus

– Septembre 2018 – Août 2020 : diplôme de praticienne en shiatsu animalier, agrée par la FFSEA 
Mention excellent

Recommandations